trendcancans

Tendances design – Milan Furniture Fair 2012

Créé en 1961, le “Salone del Mobile” de Milan est un rendez-vous annuel incontournable pour les designers du monde entier. 2 500 exposants y rivalisent de créativité et révèlent en cette occasion leurs nouvelles conceptions de l’ameublement.

Petit tour, donc, des tendances de cette place forte du design.

Le grand retour de Mère Nature

Alors que la prégnance du digital s’accroît quotidiennement, l’on aurait pu s’attendre à une imbrication croissante du meuble et de la technologie. Dans la lignée de la tendance du “Quantified Self”, on imagine aisément un canapé futuriste mesurant notre pression artérielle, capable de faire fuir nos convives lorsqu’il nous prévient, par le biais d’une alarme retentissante, que nous avons un indice de masse corporelle trop élevé. Or, il n’en est rien. Bien au contraire, c’est au naturel (et à la Nature elle-même) que les designers ont decidé de faire la part belle ; un témoignage symbolique du fait que la numérisation générale s’accompagne aussi d’une accentuation de notre besoin de réel.

Par l’intermédiaire de sa “Chair Farm Installation”, le designer Werner Aisslinger présente un exemple éloquent de cette tendance : la conception de cette chaise est laissée au bon vouloir de la nature. Le bois et les plantes qui la composent se développent sous la seule contrainte d’un cadre en acier qui donnera sa forme à la chaise finale. Le studio se projette en des temps où les transports de meubles sur de longues distances seront rendus caduques par la culture de chaises dans nos jardins… De quoi faire rêver les défenseurs de l’éco-conception.

Dans la lignée de cette célébration de la Nature, le studio Besau-Marguerre et Adrien Petrucci ont conçu cette “Greenhouse to go”, symbole de l’importance du végétal sur le développement humain, en tant que fournisseur d’oxygène, de sources nutritives, de vêtements ou encore de remèdes médicaux. Conçue comme une réponse à la question “si vous envisagiez de vivre sur une autre planète habitable, qu’emporteriez-vous dans votre bagage à main?”, ce projet de design célèbre la nature en tant que source de la civilisation.

Certains designers sont allés jusqu’à mettre les fonctionnalités de la Nature au service de leurs projets, créant ainsi des objets hybrides, synthèse d’une oeuvre humaine et naturelle. Cette table MOSS dotée d’une lampe a été créée par l’université de Cambridge et utilise la photosynthèse des plantes comme source d’énergie.

La photosynthèse aura également inspiré l’architecte japonais Akihisa Hirata dans la réalisation de son installation “Photosynthesis” : “le projet s’inspire d’une réflexion sur les relations naturelles existant entre un arbre et ses feuilles, ses fruits et ses fleurs, un véritable écosystème cyclique en miniature. Cela m’a encouragé à concevoir les immeubles et les villes comme parties intégrantes de la biosphère”.

Enfin, qui dit revalorisation de notre relation avec la Nature dit probablement ré-évaluation de notre rapport à la condition animale (je pense notamment à la pléthore de livres parus dans la lignée de celui de Jonathan Sofran Foer « Faut-il manger des animaux ? »). Sans nullement prendre parti, je constate simplement que nos amis les bêtes sont aussi la cible d’un intérêt nouveau pour les designers, le studio français « Chimère » se revendiquant comme la première maison d’édition de mobilier contemporain pour animaux… 

Simplexité

La tendance à l’infobésité (voir présentation) semble avoir inspiré les designers d’Ikea, qui espère avec Uppleva, une télévision/meuble/home-entertaiment-hub combinés, distiller un peu de simplicité au sein d’univers de plus en plus saturés d’informations et d’objets. Un joli pied de nez à la course effrénée que se livrent les constructeurs de télés-connectées, en accumulant toujours plus de fonctionnalités au détriment d’une certaine simplicité d’usage.

Le designer coréen Seung-Yong Song avait déjà eu pour volonté d’opérer cette synthèse entre simplicité d’usage et complexité sous-jacente avec sa série de meubles multi-fonctionnels aux usages combinés.

DIY et design démocratique

Si Philippe Starck, dans une volonté de désolidariser le design d’une certaine élite, a été l’inventeur du « design démocratique », l’on pressent avec l’apparition des imprimantes 3D que cette démocratisation n’en est qu’à ses balbutiements.

De nombreux designers s’intéressent de près en effet à ces nouvelles techniques de production en série, comme le designer hollandais Dirk Vander Kooij dont l’ « Endless Chair » est produite en trois heures via une imprimante 3D géante dans laquelle sont placés puis fondus des petits fragments de réfrigérateurs recyclés.

Le succès de l’imprimante 3D comme moyen de conception ne se cantonne pas à la réalisation de meubles, les architectes espagnols José Ramon Tramoyeres et Deniz Manisali ayant prouvé que l’on pouvait appliquer ces techniques à la gastronomie. Dans le futur, ils expliquent que ce « design gustatif » permettra d’adapter chaque mets aux goûts de chacun, tout en bénéficiant de processus standard de fabrication.

On imagine alors les applications possibles de ce type d’innovation, et leur impact sur la démocratisation de la conception et du design. Avec son projet « Faceture », le designer Phil Cuttance apporte lui aussi sa pierre à l’édifice de cette démocratisation avec un atelier mobile de conception d’objets au design géométrique réussi.

Publicités
Cette entrée a été publiée le avril 30, 2012 à 5:00 . Elle est classée dans Design et taguée , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :